La Boite à insectes se veut un lieu d'échange et de partage de connaissances entomologiques ouvert à tous.

Les insectes présentés sont le fruit d'une attention particulière portée à notre environnement et non d'une chasse systématique. Ainsi, la qualité de la présentation des spécimens peut varier selon que l'insecte a pu être préparé ou non. Ceux-ci sont identifiés dès que possible par leur nom commun. L'étiquette mentionne le nom commun et/ou le nom scientifique, le mois et/ou l'année de préparation ainsi que le département de découverte de l'insecte.

....N'hésitez pas à laisser des messages....

6 février 2007

Flambée

Lépidoptère assez commun, présent en France, toute l’Europe et en Asie tempérée. Devient rare au Nord de Paris malgré certains migrateurs qui atteignent parfois l’Angleterre.

Il existe une espèce semblable en Chine qui pourrait être congénérique de l’espèce occidentale.

Il affectionne les pentes ensoleillées ou prospère le prunellier, plante hôte de la chenille. En montagne il peut être présent jusqu’à 1 500 m. Il est également présent dans les friches, jardins ou lisières de forêts. La chenille est verte et trapue comme une limace et tremble sans que l’on en connaisse la raison. Elle sort en arrière de la tête un organe fourchu émettant une forte odeur dès qu’elle est inquiétée. La chrysalide brune hiverne (la chrysalide d’été, verte, est ceinturée). Le papillon présent de mars à septembre (deux générations : la première en avril-mai, la seconde (fréquente dans le sud) en juillet-août) butine notamment le lilas au printemps. Les sujets de la première génération sont davantage chargés d’écailles noires.
Son vol plané est caractéristique.
Ailes jaune clair avec bandes transversales noires. Les postérieures ont un ocelle bleu cerclé de noir et roux dans le coin interne et des taches bleu au bord. Longue queue noire et jaune (L 60-85 mm).

Aucun commentaire: